Montre automatique « Navygraf Marine nationale GMT »

Montre automatique « Navygraf Marine nationale GMT »

1 049,00
La notion du temps est capitale pour les marins en mission envoyés aux 4 coins du monde. Destinée aux professionnels, la Navygraf Marine Nationale GMT de YEMA est une montre automatique capable d'afficher jusqu'à 3 fuseaux horaires différents.
En stock
Livraison 5 à 7 jours
image Drapeau tout petit_606db0c248a22.png
Fabriqué en France
Livraison gratuite
Description

Pour concevoir la Navygraf Marine nationale GMT, YEMA s’est inspiré des besoins des marins qui évoluent dans les spécialités dites « opérationnelles ». Cette montre officielle à mouvement automatique s’adapte à toutes les situations. Elle offre une bonne résistance aux chocs avec son verre saphir et une étanchéité jusqu’à 300 mètres de profondeur. Un modèle idéal pour les amateurs et les professionnels du monde sous-marin.

D’allure sportive, la Navygraf Marine Nationale GMT s’inspire également des codes de la Marine nationale avec ses couleurs empruntées aux uniformes des marins, déclinées du cadran jusqu’aux aiguilles, en passant par ses index « points d’exclamation » qui reprennent ceux de la Navygraf développée par YEMA dans les années 1970. Deux bracelets, un acier et un bracelet Marine Nationale, sont fournis avec la plongeuse.

La montre automatique « Navygraf Marine nationale GMT » est fabriquée en France.

Fiche Technique

Dimensions :

  • Diamètre : 39 mm
  • Epaisseur : 12,85 mm
  • Entrecorne : 19 mm

Boîte en acier inoxydable 316L avec effet brossé

Lunette de plongée bidirectionnelle en saphir avec graduation GMT 24 heures

Couronne vissée

Verre saphir

Etanchéité : 30 BAR / 990 Feet / 300 m

Calibre automatique : YEMA3000

Remontoir automatique à roulement à billes

29 Rubis | 28 800 A/h

Fonctions : heures, minutes, secondes, aiguille 24h

Bracelet Marine nationale offert

Garantie 2 ans

Sécurisation bancaire
Paiement sur un serveur
100% sécurisé
Livraison
Colissimo
Frais de port offerts à partir de 100 € d'achats
S'abonner à la newsletter